60. Des petits trous.

Jeudi 20/1/11 à 18:15

Aujourd'hui était une journée relativement banale. Enfin, je me comprends. Dans ce genre de métier, il ne faut pas s'attendre à ce que chaque journée soient identiques. Tous les jours, c'est différent. Et ça, j'aime. Cet après-midi, j'ai eu quelques minutes pour me poser tranquillement, tout en surveillant les résidents en unité protégé Alzheimer. Je les apprécie ces sabots. On appelle ça des Crocs. C'est super confortable. Enfin bon... une très grande partie des soignants portent ce genre de chaussures. Un effet de mode je ne sais pas (pas science infuse ce mec !), mais en tous cas, elles restent très confortables et évitent la transpiration. :hahaha:

Je vous laisse sur ces quelques photos.
Oui, je m'aime.
(enfin, on va dire ça...)

http://leblogdetiti.cowblog.fr/images/Articles/IMG0251.jpghttp://leblogdetiti.cowblog.fr/images/Articles/IMG0256.jpghttp://leblogdetiti.cowblog.fr/images/Articles/IMG0258.jpg
Par Tiwit le Jeudi 20/1/11 à 18:55
Moi j'aime et je t'aime ! <3
Par Axel le Jeudi 20/1/11 à 20:44
J'adhère pour le port de la barbe !
Par Du-sable-rouge le Jeudi 20/1/11 à 20:53
Passes sur une flaque d'eau, tu me diras si tu les aimes toujours apres ta chute ;)
(je parle des crocs hein^^)
Par LeblogdeTiti le Jeudi 20/1/11 à 21:05
Oh quand je douche les résidents, il y a une belle marre qui se forme et jamais je me suis cassé la binette... je ne comprends pas ceux qui arrivent à tomber avec des crocs ! LOL
Par Heart.Of.St0ne le Jeudi 20/1/11 à 21:20
c'est mes pantoufles xD
Par Kyra le Vendredi 21/1/11 à 21:40
Owah la blouse ! xD Moi j'ai une tunique donc pas de boutons pression ce qui évite de me retrouver nue lorsqu'un patient s'accroche à moi. Pour les sabots, j'ai les mêmes depuis deux ans et demi. Des scholls. Mais avec l'eau, j'avoue qu'ils commencent à faire la tête et la prochaine, je me suis promise d'essayer autre chose. Pourquoi pas les crocs ? ^^
En décembre, j'ai fait un stage en UPG Alzheimer. Je suis ressortie épuisée. (Psychologiquement.) Les après midis étaient interminables. Parce qu'on pouvait leur faire faire aucune activité. Autant le matin ça passait comme un éclair avec la distributions des médicaments, les toilettes, les chambres, les repas etc.. Mais l'après midi.. Laisse tomber.. =_= Et puis même, c'est dur psychologiquement parce que moi, il me faut du relationnel. Et là, c'était juste impossible.
Bon weekend. :) Moi je travaille encore demain. Semaine de six jours. Exam mardi. Dur. :/
Par LeblogdeTiti le Samedi 22/1/11 à 10:26
Heureusement que les pressions sont là car comme tu dis, quand un résident agressif nous attrape par la blouse, on est bien content de pouvoir s'en débarrasser grâce aux pressions (elles sont là pour ça!) d'où l'utilité d'avoir un t-shirt en dessous. :-)

Et je ne suis pas d'accord avec toi. Il y a tout un tas de choses qu'on peut faire en UP Alzheimer. Des activités (certes limités). Et ils ont besoin énormément de parler pour certains, ça les rassure. Pour certains il faut constamment répéter la même chose pour ne pas qu'ils s'angoissent. Et encore, parfois en répétant, ça n'empêche pas l'angoisse. Et là effectivement, c'est dur psychologiquement.
Par Kyra le Samedi 22/1/11 à 18:18
Ah ouais tiens, j'y avais pas pensé à ça. (Se débarrasser de la blouse en cas de patients agressifs.) Mais moi, j'ai toujours un petit tee shirt en dessous en effet. ^^

Les patients que j'avais en UPG ne parlaient pas. J'avais juste une patiente qui déambulait toute la journée sans s'arrêter et insultait le personnel et les autres résidents. Alors on essayait de l'asseoir pour qu'elle se repose et on lui parlait pour attirer son attention et ne pas qu'elle se relève encore. Mais pour les autres, la communication était inexistante. J'ai fait es activités manucure mais là encore, la communication ne va que dans un sens. Je leur faisais la lecture avec le journal que je rapportais tous les matins mais je sais que personne ne m'écoutait et ne comprenait quoi que se soit. Et le fait de répéter sans cesse les mêmes choses parce qu'une résidente ne restait pas plus de cinq minutes à table, que l'autre lui renversait la carafe d'eau sur la tête parce qu'elle en avait marre de l'entendre piailler toute la journée.. Tout ça c'est juste épuisant.
Par Luyana le Mercredi 2/2/11 à 19:02
Moi aussi j'ai les meme quand je vais en service hi hi
Par http://www.escrime-arbois.fr le Lundi 27/6/16 à 4:47
Une fable qui parle avec intelligence de la différence et des démunis.
Par Maillot De Foot Pas Cher le Mercredi 24/8/16 à 5:05
Et là effectivement, c'est dur psychologiquement.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://leblogdetiti.cowblog.fr/trackback/3079849

 
Créer un podcast